Olivier Migeot
6 ans auparavant

Diaspora et Friendica : commentaires sur les protocoles

Depuis quelques temps, le projet Friendica (anciennement Friendika, donc) dépense une énergie folle pour se rendre compatible avec le porte-étendard des réseaux sociaux acentrés libres : j'ai nommé Diaspora.

Quand je dis "le projet Friendica", je devrais plutôt dire son concepteur. Ce dernier progresse bien, mais il a récemment posté un témoignage assez éclairant sur le protocole employé par Diaspora. Avec sa permission, je me permets de poster ici ma modeste traduction. Pour le contexte, l'original est ici, et s'inscrit dans une conversation sur les actuelles limites de l'interopérabilité entre les deux réseaux.

Vous pourriez trouver cela amusant. Ou pas...

Il y a deux couches, dans le protocole Diaspora, qui valent le coup d'être mentionnées. Le transport "physique" est globalement du Salmon, un protocole connu. La charge utile, en revanche, est propriétai... montrer plus
Signaler un bug